© 2016 propriété des éditions Libre & Solidaire

Festival du livre et de la presse d'écologie

De la rencontre de professionnel.le.s de la culture et de militant.e.s écologistes est né de façon informelle, en 2003, un Festival du livre d’écologie dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Pour pérenniser l’aventure, les organisateurs décident de créer une association : l’association Festival du livre et de la presse d’écologie.

Le Festival du livre et de la presse d’écologie a trois orientations majeures :

  • promotion du livre et de l’écrit ;

  • information, sensibilisation et éducation à l’environnement ;

  • présentation au public des différents acteurs (associations, structures de presse et d’édition).

GLOBALmagazine

Au rythme de la Slow-Info, GLOBALmagazine décrypte les signes de la mutation de société en cours. Géopolitique, société et culture sur fond d’alerte écologique planétaire, tout en gardant la distance et l’humour qu’il sied pour continuer à (bien) vivre. Il est animé par une trentaine de journalistes voulant déconnecter l’information de sa rentabilité. La liberté de la presse dépend de chacun d’entre nous, de vous aussi. En vous abonnant ou en faisant un don, vous participez à la pérennité de cette zone libérée.

Carnets de campagne

Le rendez-vous des solutions d’avenir à toutes les questions de vie, de consommation, de formation, de santé, de production, de culture ou d’habitat.

Village

Tout au long de ces années, Village est devenu le magazine de tous ceux qui souhaitent construire leur vie à la campagne.
Un magazine pour partager les expériences de ceux qui vivent et souvent travaillent au quotidien à la campagne, découvrir des savoir-faire spécifiques au milieu rural, s'imprégner des modes de vie des différentes régions pour mieux les habiter, participer aux grandes mutations du milieu rural, imaginer des activités nouvelles et tisser un réseau de relations…

Mouvement.net

Depuis 1995, Mouvement est la seule revue consacrée à toutes les facettes de la création contemporaine : analyses et reportages, entretiens et cartes blanches confiées à des artistes, qualité iconographique, sélection d'événements culturels, avec l'indépendance de ton qui la caractérise. En ouvrant largement ses colonnes et ses pages aux artistes, la revue leur donne la parole tout en les laissant respirer.

Le Blog de Phillippe Bertrand

Le complément des Carnets de Campagne diffusés sur France Inter sans impératif de temps ni d'espace et ouvert aux commentaires et contributions extérieures

Journalistes écrivains pour la nature et l'écologie

L’association des Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie (JNE) a été fondée en 1969 par Pierre Pellerin sur la base d’une sensibilité de ses membres aux problèmes d’environnement. Ce postulat n’a jamais été remis en cause, même si l’association a évolué, notamment en s’élargissant, depuis sa création. Les JNE regroupent aujourd’hui environ 250 professionnels de la presse écrite ou audiovisuelle, de l’information ou de l’écriture, tous spécialisés dans l’environnement, l’écologie, l’éco-tourisme, la protection de la nature, le cadre de vie ou l’énergie. L’essentiel des médias nationaux et des magazines spécialisés est représenté au sein de l’association, et c’est probablement ce qui, depuis le début, constitue sa force d’intervention et de médiation.

Le salon du livre et de l'alerte

Tout le salon tient dans cette phonologie. Il s’agit bien d’une rencontre autour « Des Livres et l’Alerte » pour encourager à l’écriture et la promouvoir, réfléchir sur le lancement d’alerte et le rôle de ceux qui la déclenchent. Il s’agit tout autant de transmettre et donc de « Délivrer l’Alerte ». La formule prend tout son sens avec les risques encourus par ceux qui lancent l’alerte en déclarant haut et fort « Délivrez l’Alerte ! ».

Repor'terre

Le « quotidien de l’écologie » veut proposer des informations claires et pertinentes sur l’écologie dans toutes ses dimensions, ainsi qu’un espace de tribunes pour réfléchir et débattre. Dans toutes ses dimensions signifie que pour nous, l’écologie est politique, et ne peut se réduire à des questions de nature et de pollution - même si nous suivons attentivement ces questions vitales. L’écologie engage le destin commun, engage l’avenir, sa situation découle largement des rapports sociaux : c’est donc bien une écologie politique et sociale que Reporterre présente et discute.

Le Blog de Jacques Berthomeau

Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin.

revuedumauss.com

 Depuis 1981, La Revue du M.A.U.S.S. s’est imposée comme une des toutes premières revues interdisciplinaires et un des lieux importants du débat public en France. Elle offre des perspectives inédites en sciences économiques, en anthropologie, en sociologie ou en philosophie politique.
       Aux antipodes de l’encyclopédisme, et grâce à la variété de son questionnement et de ses angles d’attaque, La Revue du M.A.U.S.S. procède à un bilan permanent et raisonné des sciences sociales.
       Parce qu’elle s’est toujours refusée à dissocier les discussions proprement scientifiques de leurs enjeux éthiques et politiques, La Revue du M.A.U.S.S. est à l’origine de nombreux débats de société aujourd’hui cruciaux.
     « Anti-utilitariste », elle critique l'économisme dans les sciences sociales et le rationalisme instrumental en philosophie morale et politique. Rendant hommage par son nom à Marcel Mauss, elle incite à penser le lien social sous l'angle des dons (agonistiques) qui unissent les sujets humains.
     Cette revue de recherche, de vulgarisation et de débats s’adresse à tous ceux qui s’intéressent à ce qui se produit à l’intersection des sciences sociales, du politique et de l’histoire, et plus spécialement aux universitaires, aux chercheurs et aux étudiants.

Suivez-nous !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon